Nous avons recueilli pour vous le plus d’informations possibles et pertinentes à propos de l’Employee Advocacy. Une méthode récente et prometteuse d’impliquer ses collaborateurs dans sa stratégie digitale. Une relation win-win qui va permettre à nombre d’entreprises d’améliorer ses performances en marketing digital, et à nombre d’employés d’assurer leur expertise dans leur domaine. C’est parti !

 

 

 

employee advocacy marketing

L’Employee Advocacy, qu’est-ce que c’est vraiment ?

La promotion d’une marque par ses employés peut se faire de plusieurs façons, mais le canal le plus courant est aujourd’hui les médias sociaux.

Il peut être utilisé de manière efficace tant pour les petites entreprises que pour les grandes sociétés. Cependant, elle est souvent négligée par les organisations, alors qu’elle présente de nombreux avantages.

En outre, vos employés disposent peut-être déjà d’un réseau de connexion assez important avec lequel ils peuvent partager du contenu sur votre organisation.

 

Comment créer un programme d’Employee Advocacy ?

Il est souvent difficile de savoir ce qui va inciter les gens à parler de votre marque sur les médias sociaux. Il n’existe que des lignes directrices qui peuvent être utilisées pour encourager votre équipe à promouvoir votre marque en ligne. Nous vous donnons cinq de ces lignes directrices pour un programme de promotion réussi.

 

 

1. Définissez clairement les indicateurs clés de performance (KPI).

Comme dans tout ce que vous faites, commencez par établir des objectifs clairs. De cette façon, il vous sera plus facile de concentrer vos efforts sur ce que vous voulez atteindre. Les KPI ne sont pas seulement des mesures, mais des clés sur lesquelles vous vous appuierez pour voir comment votre plan fonctionne.

Commencez donc par vous fixer des objectifs :

Que voulez-vous qu’ils partagent ?
Quel est le public cible ?
Voulez-vous vous concentrer sur la sensibilisation, sur la conversion ou bien d’autres choses ?

 

2. Faites confiance à vos employés et donnez-leur une totale liberté.

Votre programme fonctionnera mieux si votre entreprise a une culture en ligne transparente.

La confiance motivera vos employés à partager et à encourager de véritables conversations. Elle leur montrera également que vous faites confiance à leur jugement, et ça, ça n’a aucun prix !

Il n’est pas possible de forcer les employés à partager vos mises à jour avec leur public personnel. L’un des grands avantages de la défense des intérêts des employés est que les gens feront plus confiance à vos employés qu’à votre marque, tant qu’ils auront la liberté de partager votre contenu de leur propre gré.

 

3. Créez des lignes directrices pour les médias sociaux, afin que vos employés sachent ce que l’on attend d’eux.

Ceci afin de s’assurer que le message de votre marque est communiqué de la bonne manière. Vous ne devez pas chercher à contrôler le comportement de vos employés en ligne, mais des lignes directrices claires les aideront à mieux communiquer le message de votre organisation.

L’établissement de lignes directrices concernant un comportement en ligne poli vous aidera à éviter les messages confus ou les comportements inappropriés lorsque votre produit est concerné. Veillez simplement à fournir aux employés les ressources nécessaires pour répondre correctement à toute question. Alors évitez les erreurs classiques du Marketing.

En outre, trois des principales raisons pour lesquelles les employés ne partagent pas le contenu de l’organisation sont les suivantes :

– Ils ne savent pas si l’entreprise souhaite qu’ils partagent
– Ils ne savent pas ce qu’ils doivent partager
– Ils ont peur de partager la mauvaise chose

 

4. Mesurer et communiquer les résultats.

Vous devez mesurer et communiquer les résultats de votre programme. Aussi utile et gratifiant que cela puisse être, il est facile de perdre le fil de ce qui se passe si vous n’avez pas le bon système de suivi en place. Et le suivi des résultats n’est qu’un moyen de savoir si le programme fonctionne ou non.

Il est également important de communiquer les résultats à vos défenseurs. De cette façon, ils peuvent voir l’impact de leurs efforts.

Il existe de nombreux paramètres que vous pouvez suivre, il est donc important de suivre ceux qui vous concernent le plus. Souvenez-vous des KPI que vous avez établis au début et gardez toujours un œil sur ces analyses.

Normalement, les paramètres les plus représentatifs d’un programme de sensibilisation sont les suivants

– Le nombre d’ambassadeurs actifs
– La portée sur différents canaux de médias sociaux.
– Trafic du site web provenant de la campagne de défense des droits des employés
– Combien se sont inscrits contre des utilisateurs actifs réels.

Si l’objectif de votre programme de promotion est d’augmenter les ventes, vous pouvez également suivre les revenus générés par vos « promoteurs », en trackant vos URL. Ils peuvent vous aider à faire du marketing d’affiliation.

 

5. Choisissez les bons outils.

Un outil dédié à la défense des intérêts des salariés facilitera grandement la mise en place de votre programme et la mesure des performances en ligne. C’est aussi un moyen facile pour vos employés de partager votre contenu et de se connecter les uns aux autres.

Si vous recherchez un outil pour mettre en œuvre ou améliorer votre programme de représentation, assurez-vous qu’il possède la combinaison idéale de fonctionnalités pour répondre aux besoins de votre programme.

Microsoft et bien d’autres proposent ce genre de services, souvent gratuitement ! 

Les caractéristiques les plus importantes sont généralement les suivantes :

– Un moyen facile de recruter de nouveaux fervents défenseurs
– Outils de segmentation
– Système de partage de contenu facile
– Caractéristiques de l’engagement des employés
– Analyse des résultats
– Personnalisation de la marque
– Options multilingues (pour les entreprises internationales)